Dubaï : les taxes “déguisées”

par | 29 Déc 2016 | Non classé | 0 commentaires

Vous parliez ce matin d’incitation fiscale etc… Mais en indiquiez en même temps qu’il y avait des taxes “déguisées à chaque coins de rues. Alors finalement, est-ce un avantage de ne pas payer des impôts ?

Effectivement, ce matin lors du petit-déjeuner business, on a aussi eu une question au sujet de la TVA, au sujet des impôts dont on parle tel que les impôts sur le revenu, les impôts sur les sociétés mais la réputation et l’attractivité des Emirats Arabes Unis, au niveau des investissements étrangers, s’est faite par l’intermédiaire de ces Freezones et du fait qu’on peut être propriétaire de son entreprise sans avoir d’impôt sur le revenu ni d’impôt sur les sociétés.
On a des recommandations du fond monétaire international qui nous explique qu’étant donné la perte des revenus du pétrole qui a chuté ces derniers temps aux émirats, de mettre en place des taxes mais les Emirats gardent le cape et décident de ne pas implémenter de taxes.

Cela dit, pour répondre à la question, on a quand même, dans le cas d’une création de société, l’obligation de renouveler la société tous les ans.
Par exemple, une société qui va couter, dans une zone comme DMCC, à l’ouverture, environ 30 000 dirhams juste de frais de licence (environ 8000€), va devoir payer des frais de renouvellement obligatoire de 5000€ tous les ans.

Donc on va payer à la création mais aussi chaque année, même si c’est un prix moindre, pour le renouvellement de la licence.

Exactement, on paye le renouvellement de la licence annuelle et avec ça, s’en suivent d’autres frais. Par exemple, le visa, pour chaque employé, va coûter entre 5000 et 10 000 dirhams tout les deux trois ans en fonction de la juridiction.

Donc si un entrepreneur s’installe et crée une entreprise, il faudra aussi qu’il prenne ce qu’on appelle un visa pour lui et aussi pour sa famille ?

Oui, alors les visas sont des visas de résidences parce que pour être résidents dans ces pays du golfe, il faut un travail. Donc la société se porte garant ou sponsors de ses employés et l’employé va se porter garant ou sponsors de sa famille.