Les types de société à Dubaï et aux Emirats arabes Unis

par | 29 Déc 2016 | Non classé | 0 commentaires

Quelles types de sociétés peut-on créer aux Emirats arabes unis aujourd’hui ?

Trois types de sociétés peuvent être ouvertes aux Emirats : les sociétés Offshore, Freezone ou Mainland.

  • La société Offshore, pour expliquer de manière très courte, est une société qui permet d’avoir une activité en dehors des Emirats Arabes Unis. Typiquement, c’est une société qui assure une confidentialité totale des actionnaires et qui permet d’avoir un compte bancaire international. Il y a quand même certaines restrictions qui sont souvent faites dans le cadre de holding, de sociétés d’investissements ou d’import/export de marchandises, voire même dans le consulting.
  • Ensuite, nous avons les sociétés Freezone. Ce sont des sociétés qui permettent d’avoir 100% du capital de la société (c’est très intéressant pour les investisseurs étrangers). On en compte plus d’une quarantaine aux Emirats et sont souvent organisées par domaines d’activités.

A-t-on des exemples de domaines d’activités ? 

Oui, les sociétés Freezone sont nommées en fonction de leurs activités. Dubaï Internet City, par exemple, qui est une société Freezone dans le domaine de l’économie internet. On a, dans cette freezone, des sociétés comme Microsoft, Oracle, etc…

Donc dès lors qu’on a une activité dans le domaine de l’informatique, on va être obligé de s’installer dans cette Freezone ?

Ce n’est pas une obligation, c’est plutôt un intérêt. Il faut savoir que ces Freezones ont différents avantages et attirent ces secteurs d’activités mais ce n’est pas une obligation. Une société qui est dans l’informatique peut très bien s’ouvrir dans DMCC (Dubai Multi Commodities Center Authority) par exemple, qui n’est pas très loin de Internet City ou à Dubaï Silicon Oasis qui est aussi une Freezone spécialisée dans l’informatique. On a aussi des Freezones tels que Dubaï International Financial Center (le DIFC) qui est spécialisée dans la finance, on va avoir Dubaï Healthcare City dans la santé, Dubaï Media City pour les media, etc…  Bref, une quarantaine de société Freezone est dissimulée dans l’ensemble des Emirats.

  • Ensuite, nous avons la société Mainland, c’est la société classique, historique des Emirats, pour laquelle on est obligé de s’associer avec un partenaire émirati. L’association est à 51% pour l’émirati et 49% pour l’expatrié. Dans certains cas d’activité, avec des licences qu’on appelle “The professional Services”, on peut avoir une propriété de la société à 100% et l’émirati n’est que garant ou agent local.